Le marketing, c’est QUOI ?

10 Sep 2023

C’est quoi le marketing ?  C’’est une question qui revient très souvent chez les élèves que j’accompagne et qui aimeraient intégrer une école de commerce. Beaucoup ne comprennent pas réellement ce qui se cache derrière ce terme, car mis à part les élèves en filière technologique, très peu ont eu l’occasion de comprendre et d’étudier ce concept.

J’ai déjà réalisé une entrevue que vous retrouverez dans le premier épisode de mon podcast avec Alice, l’une de mes anciennes élèves, qui a réussi brillamment après sa classe préparatoire.

Aujourd’hui, j’ai rencontré un autre ancien élève qui a eu un parcours un peu différent. Il est actuellement responsable marketing chez Zurich Instrument. J’ai pensé que c’était la personne idéale pour nous expliquer sa vision du marketing.

Le parcours de Daymine, marketing manager chez Zurich Instrument.

Daymine a d’abord obtenu un baccalauréat STG (STMG aujourd’hui) avant d’intégrer un IUT Techniques de Commercialisation. Il a effectué son stage à Londres, où il est resté pendant un an. À son retour, il a poursuivi ses études dans une école de commerce en alternance appelée Skema. Daymine a effectué son stage chez Thales dans le domaine de l’événementiel. Ensuite, comme il en rêvait, il a décidé de suivre un master dans une grande école et a obtenu un diplôme de l’EDHEC. Une fois de plus, il a effectué une alternance, cette fois-ci chez Tefal. Aujourd’hui, il est responsable marketing dans une entreprise suisse spécialisée dans les outils scientifiques.

On étudie quoi en école de commerce ?

Daymine a donc eu deux expériences, l’une à Skema et l’autre à l’EDHEC. Dans ces écoles, il a suivi des cours de nature très différente, tels que la finance, le marketing, le business development, les ressources humaines, l’organisation, le management, la logistique, etc. Il a apprécié travailler sur des cas pratiques d’entreprises qui apportaient à l’école leur situation et leurs problèmes auxquels les étudiants devaient répondre.

Il a également apprécié la présence de nombreuses associations. Il était obligatoire de faire partie d’une association, et cette obligation a permis à Daymine de rencontrer de nombreux élèves, car l’appartenance à l’école est très importante dans une école de commerce. Son école lui a donné aujourd’hui un réseau sur lequel il peut s’appuyer s’il souhaite chercher un autre emploi ou développer ses connaissances en marketing.

Comment choisir son école pour faire du marketing ?

Selon Daymine, le choix d’une école se fait selon plusieurs critères.

  • Le classement est évidemment un critère très important. Chaque année, de nombreux classement parraissent dans la presse pour les écoles, les MBA, les BBA etc.. Ils peuvent être un bon point de départ.
  • Les spécificités de l’école : la présence de campus à l’étranger, le développement de certains partenariats, l’alternance possible. Chaque école est différente et il est bon de passer du temps sur les sites internet voire faire les journées portes ouvertes pour bien comprendre ces spécificités.
  • le réseau des anciens élèves est également un élément  à prendre en compte. À cet égard, vous pouvez utiliser LinkedIn pour voir ce que sont devenus les anciens élèves de l’école et vérifier si leur parcours vous correspond.

Comment Daymine a-t-il trouvé son travail en marketing aujourd’hui ?

Il a utilisé ses stages pour se poser différentes questions.

  • Dans quel environnement souhaite-t-il travailler ? Préfère-t-il travailler dans une grande entreprise avec une grande équipe ou dans une entreprise qui opère au niveau local, régional, national ou international ?

En travaillant dans une grande entreprise, on dispose de davantage de ressources financières, mais souvent les tâches sont découpées et il est difficile d’avoir une vue d’ensemble. Souvent, dans les grandes entreprises, on devient spécialiste d’un domaine spécifique. Dans une petite entreprise, les ressources sont moins importantes et il faut accepter d’être très polyvalent.

  • Avec quel type de clientèle souhaite-t-il travailler ? Préfère-t-il travailler directement avec des clients, comme c’est le cas en B to C, comme il l’a fait chez Tefal, ou préfère-t-il travailler avec des entreprises en B to B, comme il le faisait chez Thales ?

Très souvent, dans le marketing B to C, en contact direct avec les clients, l’équipe marketing est parfois un peu plus éloignée du client final. Alors qu’en B to B, le contact est important et les impacts de l’action du marketeur sur les ventes sont plus visibles et directs.

  • Finalement, Daymine s’est interrogé sur ce qui le passionnait. Selon lui, on peut faire du marketing dans n’importe quel domaine. Si l’on parvient à trouver une entreprise dans un domaine qui nous passionne, alors on aura plus de chances d’aimer son métier. Par exemple, Daymine était très intéressé par les sciences, en particulier la physique, c’est pourquoi il a choisi Thales. Mais il aimait aussi énormément cuisiner, c’est pourquoi il a choisi Tefal.

C’est donc à l’issue de ces expériences en école et de ses stages qu’il a pu avoir une vision un peu plus claire sur le métier et l’environnement dans lesquels il voulait travailler.

Que fait-on concrètement quand on travaille dans le marketing/communication.

En tant que spécialiste du marketing et de la communication, Daymine s’occupe de différentes tâches.

  • la gestion des réseaux sociaux occupe une place particulière. Il est chargé de l’écriture des publications. Il travaille en partenariat avec d’autres spécialistes de l’entreprise
  • la conception et de la coordination des outils publicitaires. Bien que les images et les visuels soient créés par des designers ou des agences de communication, c’est au niveau du marketing que les concepts sont développés.
  • la gestion des espaces publicitaires
  • la création d’e-mails promotionnels,
  • la gestion et de la promotion des webinaires de communication,
  • l’élaboration des plans de communication pour la diffusion des différents contenus.

Dans une moindre mesure, Daymine s’occupe également des études de marché, ce qui implique la compréhension du comportement des consommateurs. Il travaille également en collaboration avec les ressources humaines pour réfléchir à la meilleure façon d’attirer les meilleurs talents au sein de l’entreprise.

Son rôle principal consiste ainsi à véhiculer l’image de l’entreprise vers l’extérieur, que ce soit au niveau des produits, de la marque ou des ressources humaines.

Dans le marketing, on peut travailler dans des domaines très différents et la communication n’est pas la seule fonction

  • On peut travailler dans les études de marché où l’on va chercher à comprendre le comportement du consommateur au niveau quantitatif avec des sondages ou des panels ou au niveau qualitatif en les interviewant ou en les observant
  • On peut travailler sur la distribution des produits et sur la manière dont ils sont mis à disposition des consommateurs.
  • On peut travailler sur la fixation des prix et sur leur évolution.

Selon la taille des entreprises, toutes ces tâches peuvent être confiées à une seule personne ou découpées et réparties entre plusieurs personnes si l’on travaille dans une grande entreprise, par exemple.

Pourquoi travailler dans le marketing ?

Daymine apprécie travailler dans le marketing parce qu’il aime la collaboration entre les services. En effet, il travaille avec les responsables des produits, les ressources humaines et les designers. Il a l’impression d’avoir une vision globale de son entreprise et de voir concrètement les effets de son travail sur les ventes et les résultats de l’entreprise. Il pense aussi que c’est un métier très créatif qui nécessite de réfléchir en permanence à de nouvelles solutions, ainsi que d’avoir des compétences en rédaction et en visualisation.

Pour lui, c’est également un métier qui lui a permis d’avoir une carrière très internationale, ce qui était son premier choix.

Enfin, c’est un métier qui lui offre aujourd’hui beaucoup de flexibilité, car il peut travailler où il le souhaite.

Le marketing est l’une des fonctions que tu peux choisir après avoir suivi une école de commerce, mais il en existe bien d’autres. Je te conseille de relire mon article sur les formations pour faire du commerce,. Il te donnera des idées sur les différents parcours que vous pouvez envisager.

J’espère que cet article t’aura aider à préciser ton projet. N’hésite pas à le partager si tu penses qu’il peut aider un de tes amis.

Si tu veux d’autres conseils sur ton orientation, tu peux me suivre sur instagram . Tu peux aussi  t’abonner à ma newsletter pour recevoir des invitations à mes ateliers gratuits sur zoom.

Si tu as besoin d’un coup de main pour trouver ta voie ou préparer ton orientation postbac, viens faire un tour sur mon site.

Photo de Campaign Creators

Laissez-moi un petit commentaire

0 commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ça pourrait vous intéresser également

VOEUX PARCOURSUP : 5 CHOSES A SAVOIR ABSOLUMENT(episode 38)
VOEUX PARCOURSUP : 5 CHOSES A SAVOIR ABSOLUMENT(episode 38)

https://podcasters.spotify.com/pod/show/cholroyd/episodes/Voeux-parcoursup--5-choses--savoir-absolument-e2euj8f Faire ses vœux parcoursup, c’est un exercice difficile. Il y a énormément de formations et tu ne peux pas tout mettre. Il y a pourtant des choses...

Téléchargez mes guides gratuits pour vous aider à accompagner vos enfants

Pour les collégiens

En route pour la seconde

Pour les secondes et les 1ere

Bien choisir ses spécialités

Pour les terminales

Parcours Sup, mode d’emploi

Obtenir le guide des études à l'étranger

Merci pour votre demande.  Je me permets de vous inscrire à ma newsletter aussi.  Cela me permettra de partager des bons conseils et surtout des invitations à mes ateliers gratuits sur l’orientation.

Merci ! Vous allez bientôt recevoir le guide. PENSER A VERIFIER VOS SPAMS ou L'ONGLET PROMOTION dans gmail.

Obtenir le mode d'emploi pour Parcours Sup

Merci pour votre demande.  Je me permets de vous inscrire à ma newsletter aussi.  Cela me permettra de partager des bons conseils et surtout des invitations à mes ateliers gratuits sur l’orientation.

Merci ! Vous allez bientôt recevoir le guide. PENSER A VERIFIER VOS SPAMS ou L'ONGLET PROMOTION dans gmail.

Obtenir le guide pour bien choisir ses spécialités

Merci pour votre demande. Je me permets de vous inscrire à ma newsletter aussi.  Cela me permettra de partager des bons conseils et surtout des invitations à mes ateliers gratuits sur l’orientation.

Merci ! Vous allez bientôt recevoir le guide. PENSER A VERIFIER VOS SPAMS ou L'ONGLET PROMOTION dans gmail.

Obtenir le guide pour la seconde

Merci pour votre demande. Je me permets de vous inscrire à ma newsletter aussi.  Cela me permettra de partager des bons conseils et surtout des invitations à mes ateliers gratuits sur l’orientation.

Merci ! Vous allez bientôt recevoir le guide. PENSER A VERIFIER VOS SPAMS ou L'ONGLET PROMOTION dans gmail.