Bilan de ma saison 2 : la consolidation

2 Juil 2023

C’est la fin de l’année scolaire et je vais en profiter pour faire le point sur le chemin parcouru depuis l’été dernier et faire le bilan de ma saison 2.

Cela me permet d’y voir plus clair et pour vous de comprendre un peu mieux qui je suis et comment je travaille.

Si ça vous dit d’en savoir plus, comme je l’avais fair l’an dernier. alors on y va.

BILAN Sur le plan des accompagnements

Cette année, j’ai pris le temps de développer ma propre méthode.  L’an dernier, je tâtonnais un peu plus. Voici le bilan.

J’ai pris la décision de ne pas utiliser les tests de personnalité, et je reste convaincue que cette démarche marche plutôt bien pour moi.

J’ai vraiment aimé ce qu’a dit Thibaut de Tothis. Se faire accompagner pour trouver son orientation, c’est en fait prendre le temps de mieux se connaitre, et prendre le temps de réfléchir à ce qui compte pour nous. Et pour cela, rien ne vaut le questionnement.

Ces séances me permettent de trouver des formations mais surtout de faire réfléchir les jeunes à leur manière de voir le monde, et à se questionner si celle-ci les sert aujourd’hui.

Je deviens juste un témoin curieux, je prends en note et à la fin, je propose des pistes. J’insiste sur le fait que ces pistes ne sont que le fruit de ma réflexion et qu’au final, c’est mon élève qui décide, je ne propose que des indices,. C’est la somme des indices qui permet de trouver sa voie, comme je l’ai expliqué ici.

Bien évidemment, le plus difficile est de trouver ces recommandations. Je me suis donc attachée à simplifier le choix au maximum.

Je propose un mode d’enseignement qui convient au jeune, et un domaine d’études. J’ai créé des catégories logiques de domaines d’études qui montrent, surtout à ceux qui ont du mal à choisir, qu’il n’y a pas tant de choix possibles.

Une fois le domaine trouvé alors là je peux proposer mes fiches qui affinent la recherche. Je donne ensuite des recherches terrain à faire, des rencontres, des stages, des entretiens avec des professionnels avec des supports de questionnement.

Les élèves avec lesquels je travaille sont au lycée et uniquement en section générale ou technologique. Je ne suis pas assez compétente sur les formations professionnelles.

De la même façon, quand je ne suis pas au clair sur un sujet, je cherche et j’approfondis un maximum surtout pendant les vacances. Et bien entendu, je questionne mes collègues dans la salle des profs.

Concernant les accompagnements parcoursup, c’est bien évidemment la recherche de formations qui prend le plus de temps. La création de ma formation en ligne parcoursup l’été dernier m’a là aussi permis de créer un ensemble de ressources que je peux distribuer à mes élèves pour les aider dans la formalisation de leur dossier. Les retours sont bons. Je me rends compte que les élèves que j’ai accompagnés ont tous obtenus une formation qui leur plait, même si ce n’était pas leur vœu 1.

Je vous dirai dans un prochain article ce qu’ont obtenu mes élèves. J’attends encore des réponses aujourd’hui.

Mon objectif pour l’été :
  • Continuer la création de ressources sur les formations et mettre à jour mes fiches
  • Faire des rencontres avec mes anciens élèves et leurs parents et voir comment je peux améliorer mon suivi. J’ai déjà quelques idées.

BILAN Sur le plan de mon entreprise

Ceux qui me connaissent savent que ce projet est avant tout un laboratoire pour mes cours de marketing. Je suis passionnée par le sujet. D’ailleurs, je n’accompagne que peu d’élèves même si je fais beaucoup de bruits 🙂 Ce que je teste, je m’en sers ensuite d’exemples en cours. Avoir une entreprise me permet de faire ma formation continue pour mon métier de prof. Alors, quel bilan ?

Cette année, j’ai continué de travailler avec les outils que j’avais mis en place l’an dernier et j’en ai rajouté d’autres.

J’ai arrêté de publier 4 fois par semaine sur les réseaux,. Je suis passée à 3 et je me demande si je vais continuer. D’un côté, je suis consciente que publier sur les réseaux sociaux me rend visible. Mais d’un autre je me rends compte que je dois m’adapter aux tendances (reels, vidéos, me monter etc..) . Et je n’en ai pas envie.

J’ai continué avec les ateliers mensuels que j’aime beaucoup et qui sont utiles aux parents. C’est mon côté prof, c’est certain. Les retours sont très positifs, ils servent aussi à mes élèves et me font connaitre surtout localement.

La newsletter a un peu le même rôle. Le taux d’ouverture et de clic est bon, j’ai souvent des  emails sympas après son envoi. J’ai l’impression que cela sert et je suis contente.

L’article de blog me permet (comme celui-là aussi) de partager mes connaissances mais surtout m’oblige à structurer mes pensées.Il m’aide à répondre à des questions que l’on me pose souvent et donc ne pas répéter les mêmes choses sans arrêt.

Le podcast enfin est mon chouchou. Je suis une grande consommatrice et , je prends beaucoup de plaisir à les enregistrer. J’ai pu rencontrer de très chouettes personnes de cette manière.

Concernant mon offre, je n’ai pas encore vraiment exploité ma formation en ligne. Elle existe, j’en ai vendues quelques-unes mais elle mériterait que je la mette plus en valeur. Elle m’a aussi servi pour structurer mon offre one to one et crée mes supports.

Vous comprenez bien que toutes mes créations, tous mes outils, même s’ils me demandent du travail me font gagner du temps. Ils me permettent de m’améliorer. De plus, je suis convaincue qu’ils renforcent mon image « d’experte ». Certes les témoignages de clients sont utiles. Cependant durant la plupart des appels de découverte, les parents font allusion à mes créations de contenu. Mon taux de transformation, c’est-à-dire le pourcentage d’appels qui se transforment en accompagnement est quasiment de 100%. C’est plutôt moi qui dit non. Mais je le répète, je ne prends que très peu d’élèves.

Mon objectif de l’été
  • Faire le tri dans les outils marketing et réfléchir à leur pertinence
  • Travailler l’automatisation des tâches. Je perds encore trop de temps à faire des tâches répétitives.

BILAN Sur le plan personnel

Depuis que j’ai une entreprise, je travaille beaucoup et je suis obligée de compartimenter mon temps. C’est le lycée qui occupe la grande majorité de mes heures. Pour mon activité d’accompagnement, je consacre une soirée (le dimanche) à l’écriture de mon article de  blog, le lundi après-midi à mes réseaux sociaux et au bilan et le samedi à mes accompagnements, 4 au maximum. J’enregistre les podcasts en « batch » pendant les vacances (avec quelques exceptions le dimanche en fin d’après-midi). J’écris la newsletter une fois par mois au fur et à mesure de mes découvertes.

Je travaille beaucoup pendant toutes les vacances scolaires aussi que ce soit pour le lycée ou le conseil en orientation.

Ce rythme est intense. Je suis une grande adepte du « mieux vaut fait que parfait ». Je recycle des contenus (des vieux posts que je republie, des morceaux de guides ou articles que je reprends, des vieilles notes de formations que je recycle). Bref, j’essaie d’optimiser.

Evidemment, Je prends du temps pour faire sport et du théâtre. Je passe aussi du temps avec ma famille et mes amis très proches. Néanmoins, j’ai réduit les activités sociales depuis le COVID. Mon activité d’accompagnement se fait sur mon temps libre. Cela me va bien pour l’instant. On verra par la suite.

Plusieurs certitudes enfin : heureusement que mes enfants sont grands, autonomes et très responsables. Heureusement aussi que j’ai du recul et de l’expérience dans mon métier de prof. Heureusement enfin que je travaille avec une équipe d’enseignants exceptionnels au lycée et des étudiants formidables. Je n’aurai pas pu mener deux activités de front il y a quelques années.

J’ai envie de continuer à avoir deux métiers.  J’aime ma classe. Mes étudiants me donnent beaucoup d’énergie. Pour l’instant l’équilibre 80% de lycée et 20% de coaching me va très bien.  

Mon objectif de l’été :
  • Prendre du recul sur mon organisation. Travailler mais aussi sortir et profiter de ma belle région en allant me baigner tous les jours au lac. Prendre du temps pour mes amis.
  • En août, décrocher complètement pendant 3 semaines.

Voilà c’est tout. Pas de nouveaux grands projets pour cet été. C’est le moment des consolidations.

Je suis fière du travail que j’accomplie et je pense honorer mes valeurs : la responsabilité, la confiance, le partage.

J’espère que mon travail vous sert aussi que vous soyez élèves, parents, ou bien conseillère d’orientation indépendante. Dites-le-moi si c’est le cas, cela me fait plaisir.

Je vous souhaite un très bel été.

Photo de Thought Catalog 

Laissez-moi un petit commentaire

2 commentaires

2 Commentaires

  1. Nathalie darce kawak

    merci pour votre témoignage empreint de sincérité sur votre réalité

    Réponse
    • Corine Holroyd

      Merci beaucoup pour votre message. C’est vraiment très gentil.

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ça pourrait vous intéresser également

TROUVER SON stage de seconde en 5 étapes (EPISODE 47)
TROUVER SON stage de seconde en 5 étapes (EPISODE 47)

Faire un stage en seconde est pour moi une belle opportunité, trouver son stage n'est pas simple. Il faut à que tu te sois préparé. Si tu ne trouves pas tu peux aussi faire un SNU ou un stage linguistique, mais pourquoi ne pas essayer de faire une expérience en...

Quel metier quand on veut aider les autres ? (episode 44)
Quel metier quand on veut aider les autres ? (episode 44)

Aider les autres est l'une des aspiration que je rencontre très souvent chez mes élèves. Aider les autres, ça veut tout dire et rien dire. Alors pour les aider, je leur pose en général 4 questions qui les font réfléchir. 2'08-3'06 Qui veux tu aider ? 3'06- 6'35...

TROUVER SON stage de seconde en 5 étapes (EPISODE 47)
TROUVER SON stage de seconde en 5 étapes (EPISODE 47)

Faire un stage en seconde est pour moi une belle opportunité, trouver son stage n'est pas simple. Il faut à que tu te sois préparé. Si tu ne trouves pas tu peux aussi faire un SNU ou un stage linguistique, mais pourquoi ne pas essayer de faire une expérience en...

Quel metier quand on veut aider les autres ? (episode 44)
Quel metier quand on veut aider les autres ? (episode 44)

Aider les autres est l'une des aspiration que je rencontre très souvent chez mes élèves. Aider les autres, ça veut tout dire et rien dire. Alors pour les aider, je leur pose en général 4 questions qui les font réfléchir. 2'08-3'06 Qui veux tu aider ? 3'06- 6'35...

Téléchargez mes guides gratuits pour vous aider à accompagner vos enfants

Pour les collégiens

En route pour la seconde

Pour les secondes et les 1ere

Bien choisir ses spécialités

Pour les terminales

Parcours Sup, mode d’emploi

Obtenir le guide des études à l'étranger

Merci pour votre demande.  Je me permets de vous inscrire à ma newsletter aussi.  Cela me permettra de partager des bons conseils et surtout des invitations à mes ateliers gratuits sur l’orientation.

Merci ! Vous allez bientôt recevoir le guide. PENSER A VERIFIER VOS SPAMS ou L'ONGLET PROMOTION dans gmail.

Obtenir le mode d'emploi pour Parcours Sup

Merci pour votre demande.  Je me permets de vous inscrire à ma newsletter aussi.  Cela me permettra de partager des bons conseils et surtout des invitations à mes ateliers gratuits sur l’orientation.

Merci ! Vous allez bientôt recevoir le guide. PENSER A VERIFIER VOS SPAMS ou L'ONGLET PROMOTION dans gmail.

Obtenir le guide pour bien choisir ses spécialités

Merci pour votre demande. Je me permets de vous inscrire à ma newsletter aussi.  Cela me permettra de partager des bons conseils et surtout des invitations à mes ateliers gratuits sur l’orientation.

Merci ! Vous allez bientôt recevoir le guide. PENSER A VERIFIER VOS SPAMS ou L'ONGLET PROMOTION dans gmail.

Obtenir le guide pour la seconde

Merci pour votre demande. Je me permets de vous inscrire à ma newsletter aussi.  Cela me permettra de partager des bons conseils et surtout des invitations à mes ateliers gratuits sur l’orientation.

Merci ! Vous allez bientôt recevoir le guide. PENSER A VERIFIER VOS SPAMS ou L'ONGLET PROMOTION dans gmail.